x

L' amande : pourquoi c'est bon?



Dégustée depuis la plus haute Antiquité, l'amande est à la base un fruit frais, que l'on fait sécher pour en profiter toute l'année. Elle est utilisée sous diverses formes à des fins alimentaires ou médicales. Réputée calorique comme tous les autres fruits secs, ses atouts nutritionnels ne sont pas à négliger.





L'amandier, arbre originaire d'Asie et d'Afrique du Nord, est actuellement cultivé dans les régions au climat méditerranéen, en Californie (80% de la production mondiale) et en Australie. La France occupe la 5ème place au rang mondial avec 5% de la production totale.



Les amandes sur l'amandier


L'amande est une graine oléagineuse, ovale et blanchâtre recouverte d'une mince pellicule brune et nichée dans une coque plus ou moins dure, recouverte à son tour d'une enveloppe fibreuse verte (le brou). Les amandes se divisent en 2 grands groupes :


  • Les amandes amères (Prunus amygdalus var. amara) : ce sont des amandes à l'état sauvage qui renferment différentes substances plus ou moins toxiques et surtout l'acide cyanhydrique contenu également dans les noyaux d'abricots et les pépins de pomme. Il faudrait une cinquantaine d'amandes amères pour tuer un homme. Heureusement, après les avoir débarrassé des éléments toxiques, l'huile essentielle d'amandes amères peut être utilisée à des fins alimentaires pour parfumer pâtisseries, amaretto, massepain, sirop d'orgeat...


  • Les amandes douces (Prunus amygdalus var. dulcis) : ce sont les amandes que nous consommons fraîches ou sèches. 


L'amande sous toutes ses formes


L'amande est commercialisée sous différentes formes :

  • Fraîche : à la fin de l'été, début d'automne, il faut vite en profiter

  • Séchée : à longueur d'année, entière avec ou sans leur pellicule brune (émondée ou non), effilées, en poudre, rôtie, salée, fumée, sucrée, enrobée de chocolat

  • Lait : le lait d'amandes fait partie des laits végétaux, moyen de substitution au lait de vache pour les intolérants au lactose, les vegans...

  • Purée d'amandes complète ou non : en remplacement du beurre sur les tartines ou dans la réalisation de plats cuisinés

  • Pâte d'amandes : très sucrée, sert à la pâtisserie

  • Huile d'amande douce : connue en cosmétique pour ses vertus hydratantes et calmantes, elle peut également se consommer pour l'assaisonnement des salades

Pour sa conservation, une amande vieillit mieux dans sa coque. Attention, une amande mal conservée rancit (oxydation) et perd ses qualités gustatives et nutritionnelles. A garder au sec, à l'abri de l'air et de la lumière dans un pot en verre.


Pourquoi l'amande est-elle un aliment santé ?


  • Richesse en fibres : 20% de fibres solubles à l'intérieur de l'amande pour un meilleur transit intestinal et 80% de fibres insolubles qui gonflent dans le tube digestif pour augmenter la sensation de satiété et accélérer le transit. Les fibres ont également un effet anti-cholestérol en emprisonnant le mauvais cholestérol d'où leur protection vis à vis des maladies cardio-vasculaires

  • Richesse en calcium : pour augmenter notre apport calcique quotidien ou pour les personnes en carence ou souffrant d'ostéoporose ou intolérantes aux produits laitiers. 

  • Richesse en potassium : régule le taux de sel en excès dans le sang et régule la tension artérielle

  • Richesse en antioxydants : (vitamine E) pour lutter contre les radicaux libres, le vieillissement de nos cellules et contre certains cancers

  • Richesse en protéines : pour diminuer l'apport en protéines animales

  • Richesse en acides gras : la moitié de ses acides gras sont monoinsaturés comme ceux de l'huile d'olive dont on connaît les vertus. Ces acides gras nous protègent des maladies cardio-vasculaires. L'amande fait d'ailleurs partie des aliments consommés dans le régime crétois ou méditerranéen

  • Richesse en minéraux et oligoéléments (magnésium, manganèse, zinc, phosphore...) et en vitamines du groupe B : indispensables au bon fonctionnement de notre organisme par le renforcement de notre système immunitaire, l'équilibre de notre système nerveux (humeur par exemple)...


Comment consommer au mieux l'amande ?

Afin de profiter des bienfaits des amandes, les préférer les plus naturelles possibles c'est à dire avec le moins de traitement possible : non rôties, non grillées, les incorporer au dernier moment dans les plats chauds.

Son apport non négligeable en calories (dû à sa richesse en acides gras, mais de bons acides gras!!) ne doit pas nous empêcher d'en consommer mais avec parcimonie bien sûr : 30 g par jour suffisent (une dizaine d'amandes) et les plus naturelles possibles (non enrobées de chocolat ou de sucre). 

Pour en profiter avec tous ses bienfaits et ne pas augmenter son apport calorique, préférer croquer l'amande fraîche ou séchée, entière, brune  (avec sa petite peau brune) sauf pour ceux qui ne la tolèrent pas, et la purée d'amande complète sans ajout de sucre et l'huile d'amande. Le plus simplement, et le plus naturellement possible.

Attention car comme la plupart des oléagineux, l'amande est allergène (gonflement des lèvres, urticaire, démangeaisons dans la bouche...).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :