x

LE SUPER POUVOIR D'UNE PETITE BAIE


Dans notre perpétuelle recherche d'antioxydants, parmi les nombreux fruits, graines ou baies (Açai, goji, canneberge, chia...), nous oublions souvent une petite baie violette de nos contrées, dont le super pouvoir antioxydant n'est plus à démontrer. C'est la myrtille!!!





La myrtille sauvage ou de culture est facile à trouver à partir de 350 mètres dans tous nos massifs : Jura, Alpes, Auvergne, Vosges, Pyrénées, Corse. Et c'est en ce moment la pleine saison de juillet à fin septembre. Alors pourquoi ne pas en profiter pendant les vacances estivales?

La myrtille européenne (Vaccinium myrtillus) pousse sur de petits arbrisseaux de 40 cm de hauteur alors que son cousin, le bleuet d'Amérique du Nord (Vaccinium myrtilloide ou V. angustifolium) plus gros et plus clair, pousse sur des plants de 80 cm. C'est là que réside la différence de prix car il faut compter chez nous, de 2,50 à 3 euros les 250 g de myrtilles fraîches et bio de préférence.

Pour les plus courageux, il reste la cueillette avec un impératif majeur avant de les consommer : bien laver les baies ramassées dans de l'eau vinaigrée afin d'éviter le risque d'échinococcose alvéolaire, véhiculée par les déjections de chiens, de renards, de moutons..., et responsable de graves troubles hépatiques.

SES DIFFERENTS NOMS

  • Les Français l'appellent : myrtille en Europe et bleuet au Québec
  • Les américains appellent le bleuet : Blueberry
  • Les anglais et européens appellent la myrtille : bilberry


SES UTILISATIONS

  • En pâtisserie évidemment : qui ne connaît pas la fameuse tarte aux myrtilles qui nous barbouillent le bas du visage? Et pour une version allégée : tarte aux myrtilles fraîches
  • Fraîche à ajouter aux salades de fruits, muesli...
  • Sous forme déshydratée : fruit ou feuille
  • Sous forme congelée




QUELS SONT SES SUPER POUVOIRS ?

Depuis longtemps, la myrtille était utilisée pour ses multiples vertus : contre la dysenterie, le scorbut et la colique infantile, pour purifier le sang, pour arrêter la lactation chez la jeune mère... Selon la partie (baie ou feuille) ou la forme utilisée (fraîche, déshydratée), les indications ne seront pas les mêmes. Ainsi, une décoction de myrtilles séchées aidera à calmer une diarrhée alors que la myrtille fraîche accélérera le transit et favorisera la diarrhée.

Cette petite baie renferme des substances aux multiples bienfaits, en majorité antioxydantes pour freiner le stress oxydatif et lutter contre le vieillissement de nos cellules :

  • le pigment Anthocyane (violet) de la famille des Anthocyanosides protègent contre l'insuffisance veineuse et les maladies cardiovasculaires : renforcement des capillaires, amélioration de la fonction contractile des vaisseaux et protection de leur paroi, diminution de l'hypertension artérielle et de ses complications. Ce pigment est également antibactérien pour l'appareil digestif et urinaire. Il empêche l'adhésion du colibacille dans la vessie en cas de cystite (consommer pour cette indication, du jus de myrtilles pur en cure de 3 semaines ou en complément d'un autre traitement médical) 

  • limitation de la progression de la presbytie et des maladies dégénératives de l'oeil, amélioration de la vision nocturne

  • protection contre la dégénérescence neuronale du cerveau et du déclin cognitif (maladie d'Alzheimer)

  • les fibres, tanins et alcaloïdes régulent le transit intestinal, calment les colites et les diarrhées infectieuses

  • probable aide à la régulation de la glycémie donc de la régulation du diabète

  • renferme les vitamines A, C, E (antioxydantes), de nombreux minéraux et oligoéléments : potassium, magnésium, zinc, calcium, fer...

  • peu calorique car peu sucrée

Pourquoi attendre de pouvoir en profiter, fraîche durant l'été, surgelée ou déshydratée le reste de l'année? Elle est de plus très décorative dans les plats.


QUELLES QUANTITES ?

  • En petites quantités, de l'ordre d'une petite poignée, dans le cadre d'une alimentation adaptée et équilibrée
  • En cure de 3 semaines avec environ 100 g de myrtilles fraîches ou surgelées 3 fois par jour, ou 20 à 50 ml de jus de fruit pur sans sucre ajouté et 3 fois par jour, ou 80 à 160 mg d'extrait normalisé en anthocyanes 3 fois par jour.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :