x

TARTE AUX MYRTILLES FRAÎCHES



Une grosse envie de tarte maison aux myrtilles ? Rien de plus facile avec cette recette et l'emploi de myrtilles fraîches, ces petites baies aux vertus insoupçonnées.




Cette recette est déclinée en version traditionnelle et également sans gluten, sans lactose. Son goût n'est pas similaire à celui de la tartelette du commerce dont les myrtilles ont été congelées puis cuites et bien sucrées.

C'est d'ailleurs cette saveur trop sucrée que je n'apprécie guère, qui m'a poussée à réaliser cette tarte maison très peu sucrée (version sans gluten et sans lactose) pour profiter pleinement des arômes de cette tarte... sans culpabiliser !

Le principe ? Une pâte sablée cuite à vide, une crème pâtissière vanille et des myrtilles fraîches juste déposées dessus. Bien sûr à la découpe, ça roule un peu partout ! Si vous ne disposez pas de myrtilles fraîches, il est possible d'utiliser ces petites baies surgelées, à condition de les décongeler auparavant pour ne pas détremper la tarte. A noter que les myrtilles sauvages sont bien meilleures, beaucoup plus acidulées et nécessitent parfois d'un peu de sucre.

La pâte sans gluten est non élastique et ne se travaille pas tout à fait de la même façon. Si problème, l'étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé, ou l'étaler à la main, directement dans le moule.




LA RECETTE DE LA TARTE AUX MYRTILLES FRAÎCHES

Pour 6 personnes

Adaptée sans gluten, sans lactose

Pâte sablée traditionnelle

250 g de farine de blé supérieure à T60
125 g de beurre (ou margarine végétale pour sans lactose)
125 g de sucre blond raffiné (50 g suffisent amplement)
Un jaune d'oeuf
Une pincée de sel

OU Pâte sablée sans gluten et sans lactose

150 g de farine de riz complète
100 g de farine de pois chiches
50 g de sucre blond non raffiné
3 cuillère à soupe d'huile d'olive
100 à 150 ml de lait végétal (soja ou amande)

Crème pâtissière

500 ml de lait de vache (ou de lait d'amandes)
40 g de sucre blond non raffiné
Une gousse de vanille
3 jaunes d’œuf
40 g de fécule de maïs (type Maïzéna)

Garniture

3 petites barquettes de myrtilles = 3 x 125 g = 375 g
Un peu de gelée de fruits (pomme ou coing)


  1. Réaliser la pâte sablée traditionnelle OU la pâte sans gluten en mélangeant les ingrédients soit au robot, soit à la main. Pétrir et former une boule pour l'étaler et en garnir un moule à tarte d'un diamètre d'environ 25 cm, recouvert de papier sulfurisé. 
  2. Mettre la pâte au frais au  moins 1/4 d'heure pour éviter la rétraction de la pâte à la cuisson. 
  3. Préchauffer le four TH 6-7
  4. Pratiquer des petits trous dans la pâte avec les dents d'une fourchette ou y déposer des poids (vendus dans le commerce). Cuire la pâte pendant 15 à 20 minutes puis la sortir du four pour son refroidissement.
  5. Réaliser la crème pâtissière : dans une casserole faire bouillir le lait avec le sucre et la gousse de vanille fendue. Dans un petit bol, mettre les jaunes d’œufs et la maïzéna. Mélanger avec un petit fouet afin de ne pas faire de grumeaux et ajouter un peu de lait de la casserole pour diluer. Enlever la gousse de vanille de la casserole. Verser le mélange œufs-maïzéna en une seule fois dans la casserole tout en remuant vivement avec un fouet. Continuer la cuisson sans cesser de remuer et stopper dès reprise de l'ébullition.
  6. Afin d'éviter la formation d'une peau sur la crème, ne pas trop attendre pour la verser sur le fond de tarte cuit. Bien étaler.
  7. Après refroidissement de la crème pâtissière, y déposer les myrtilles fraîches bien lavées et séchées. Essayer de les enfoncer un peu mais ce n'est pas évident. 
  8. Pour donner du brillant aux petites baies, les badigeonner au pinceau de gelée de pommes ou de coings.
  9. Conserver au frais. Bon appétit !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :