x

LE KEFIR



Le kéfir est une boisson fermentée originaire des plaines caucasiennes. Légèrement acide et pétillante, elle est considérée comme un élixir de longue vie car elle regorge de bonnes bactéries. Economique, facile à réaliser, je vais tenter de vous convaincre à fabriquer maison votre propre kéfir.




Quand on entend "boisson ou aliment fermenté", un soupçon de méfiance est perceptible. Fermentation fait penser à "pourri" ou "en décomposition" et cela ne donne pas trop envie d'y goûter. Et pourtant... vous mangez des aliments fermentés sans en avoir vraiment conscience : olives en saumure, yaourts, fromage, pain au levain, le chou de la fameuse choucroute...

Ces aliments fermentés nous apportent des probiotiques qui enrichissent notre flore intestinale et renforcent nos défenses immunitaires. Petit rappel : 60% de notre système immunitaire se trouve au niveau de notre système digestif et la muqueuse intestinale dépliée a une très grande surface de 400 m2 soit l'équivalent de deux terrains de tennis. Alors il faut chouchouter nos intestins, lieu d'expression de ces milliards de diverses bactéries dénommées "probiotiques", qui constituent notre microbiote. Elles vivent, se développent à l'intérieur de nous et produisent les nutriments nécessaires aux cellules de notre colon, améliorent la digestion et renforcent notre système immunitaire. Chacun a son propre microbiote : la colonisation de notre tube digestif qui commence à la naissance, est perturbée en cas de césarienne mais renforcée en cas d'allaitement.

J'ai l'habitude de comparer notre tube digestif (en particulier nos 6 à 8 d'intestins) à un immense jardin dont nous sommes les jardiniers. Les probiotiques ou bactéries sont en quelque sorte les semences que nous apportons par les aliments fermentés et nous les nourrissons par la suite avec des prébiotiques (des fibres non digérables) contenus dans certains aliments : ail, oignons, topinambours, pissenlit, racine de chicorée, algues, poireaux, asperges...

Alors prêts à réensemencer votre colon et à entretenir ce beau jardin ?


COMMENT SE PRESENTE LE KEFIR ?

Ces bonnes bactéries ou probiotiques se présentent comme des grains blanchâtres ou presque translucides, en forme de petits bouquets de chou-fleur ou de petites boules. Elles sont essentiellement composées de plusieurs souches de bactéries et de levures qui se multiplient au contact de liquide sucré et le transforme, par fermentation lactique, en boisson acidulée et gazeuse.




COMMENT LE TROUVER ?

Les grains de kéfir sont magiques et se conservent comme un trésor pour se transmettre généralement dans la famille ou dans l'entourage. Ils sont vivants, grossissent et se reproduisent : plus on les utilise et plus ils grossissent. Economie assurée ! Des sites internet en proposent à l'achat, soit frais (les meilleurs), soit congelés ou déshydratés (en magasin bio).
Pour ma part, une de mes patientes m'en a généreusement apporté un demi bocal (environ 40 g), qu'elle tenait elle même d'une voisine. Mon bocal est maintenant bien rempli ! Interrogez votre entourage, vous en trouverez certainement.


COMMENT LE CONSERVER ?

En dehors de leur utilisation dans un liquide à fermenter, les grains de kéfir se conserve dans un liquide : lait ou eau sucrée contenu dans un pot en verre et stocké au réfrigérateur. Ne jamais les mettre en contact des ustensiles  métalliques, en inox ou en aluminium : couverts, passoire, pot... Les grains ont besoin d'être utilisés constamment sous peine de mourir : pas plus d'une à deux semaines de repos. Certains les congèlent mais j'avoue ne pas avoir essayé.


POUR QUI, POURQUOI ?

Compte tenu de ses multiples vertus, le kéfir peut être consommé par tous, grands et petits. Pour les adultes, un à deux verres par jour et pour les enfants, un petit verre par jour suffit à cause du faible taux d'alcool (1 à 2°) résultant de la fermentation lactique.

Consommée régulièrement, cette boisson diététique procure une bonne santé :
  • par stimulation du système immunitaire : protection contre les infections, amélioration des problèmes de peau, d'allergie..., 
  • par une amélioration de la digestion grâce aux enzymes qu'elle contient,
  • par une amélioration du transit intestinal,
  • par le rééquilibre de la flore intestinale malmenée par une alimentation déséquilibrée, par une cure d'antibiotiques ou autre traitement (même la pilule contraceptive !), par la pollution...
  • par la diminution du phénomène de putréfaction dans le colon, génératrice d'inconfort et de ballonnements (cas des personnes souffrant de troubles fonctionnels intestinaux ou colon irritable). 
  • une meilleure stabilité émotionnelle
Cette boisson détoxifiante et antioxydante est bien supportée par les intolérants au lactose car ce sucre du lait est presque totalement dégradé par la fermentation lactique.


Alors qu'attendez-vous pour prendre soin de votre santé, en particulier de votre microbiote ?






2 commentaires:

  1. Vraiment très intéressant. Merci de nous avoir éclairé sur le kéfir. Petitebergeredu30

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir! Et pour très bientôt la recette...

      Supprimer

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :