x

LA GRAINE DE CHIA





Si petite mais pleine de qualités nutritionnelles, la minuscule graine de chia de forme oblongue, plus petite qu'une graine de sésame, n'a pas fini de nous étonner. En quelques années, elle est devenue la star de la cuisine saine.




Tout droit venue d'Amérique Latine, plus précisément du Mexique et des zones montagneuses du Pérou, cette petite graine noire, grise ou blanchâtre, provient d'une plante herbacée, annuelle, de 1 mètre de hauteur et de la famille des Lamiacées comme la sauge.


COMMENT LA CONSOMMER ?

De goût assez neutre, quasi imperceptible (la couleur n'a rien à voir avec son goût), les graines peuvent se consommer avec n'importe quoi et à tout moment de la journée pour renforcer notre metabolisme :
  • Crues, telles quelles, en saupoudrage sur un yaourt, une soupe, des crudités... c'est le petit côté croquant que l'on apprécie.
  • Trempées dans un liquide : oh surprise ! au bout d'une 1/2 heure voire moins, elles ont gélifié le liquide par absorption au travers de leur enveloppe poreuse,  de 9 fois leur volume en eau et la formation d'un gel visqueux, appelée mucilage.
  • Moulues en farine pour épaissir ou lier une préparation culinaire en remplacement de la gélatine ou des œufs (une cuillère à soupe de graines + 3 cuillères d'eau = le pouvoir d'un œuf)
Recette facile : pudding de chia

COMBIEN EN CONSOMMER ?

La quantité raisonnable est d'environ 25 g, soit 2 cuillères à soupe par jour pour pouvoir bénéficier de ses atouts nutritionnels. Elles sont très bien digérées par nos enzymes digestives. Bien au delà de cette quantité, attention au transit qui peut être accéléré par le mucilage (fibres solubles).


SES SUPERS POUVOIRS NUTRITIONNELS

Ce "super" aliment ne contient pas de gluten, pas de sodium, pas de cholestérol et satisfait pleinement les personnes souffrant de maladie cœliaque, ou devant restreindre leur apport en sel ou en cholestérol.

Mais pas que !... elle est surtout riche en :
  • En protéines (23%) avec tous les acides aminés essentiels qu'il faut apporter à notre organisme chaque jour. 
  • En oméga 3, un des acides gras essentiels que notre organisme ne peut pas produire. Bon pour la peau, pour réduire le cholestérol LDL, pour la coagulation, pour réduire les maladies cardio-vasculaires...
  • En calcium (5 fois plus que le lait) pour une bonne minéralisation osseuse contre l'ostéoporose, pour la coagulation, pour la contraction musculaire...
  • En fibres solubles ou pectine (20 %) : c'est le fameux mucilage pour lutter contre la constipation, pour une meilleure satiété, pour limiter l'absorption intestinale en sucre et graisses (prévention diabète et maladies cardio-vasculaires)
  • En vitamines B9 : folates indispensable durant la grossesse, vitamine E : antioxydant
  • En potassium (2 fois plus que la banane) : équilibre acido-basique comme les autres minéraux

COMMENT LA CONSERVER ?

Sa richesse en fibres, antioxydants et oméga3 nécessite une conservation à l'abri de l'humidité, de l'air, de la chaleur et de la lumière pour lutter contre l'oxydation et la réhydratation : dans un bocal en verre rangé dans un placard fermé. Eviter de la conserver durant des années.


Que dire de plus sur cette mini graine fantastique?  Ah oui, la prononciation : tchia, mais aussi, chia, kia... sont tolérés car l'essentiel est de se faire comprendre.

A éviter si vous souffrez de diverticulites ou d'allergie à d'autres graines comme sésame ou lin...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.

Recevez mes nouveaux articles par mail :